Conseils pour bien conserver ses pommes de terre

Deuxième pays producteur d’Europe de l’Ouest, la France fait partie des pays où se consomme le plus la pomme de terre. En effet, la consommation annuelle par habitant est d’environ 52 kilogrammes. Toutefois, on reste souvent confronté à des difficultés de conservation quand on les achète en grandes quantités juste après leur récolte. Comment alors bien conserver vos pommes de terre ?

Sécher d’abord vos pommes de terre

La préservation des pommes de terre est relativement semblable à celle des oignons. Comme toutes les plantes à racine, elles ont besoin d’être séchées avant d’être conservées. Lorsque les pommes de terre sont fraîchement récoltées, il est alors recommandé de les faire sécher toute une journée en plein soleil. La raison repose sur le fait que les pommes de terre ont été récoltées à partir d’une terre humide. Il faut donc que la terre autour de ces dernières sèche bien. Par la suite, vous pouvez légèrement nettoyer la surface des tubercules. Il ne faut surtout pas les laver. Si la pomme de terre est lavée, vous risquez de lui retirer un peu de peau, ce qui est mauvais pour la conservation

Trier ensuite vos pommes de terre

Il est également important de faire un tri de vos pommes de terre. S’il y en a dont la peau est partiellement enlevée, vous devez mettre ces pommes de terre à l’écart. Ce genre de pomme de terre a tendance à pourrir et il faut savoir qu’une pomme de terre pourrie peut facilement en arriver à contaminer celles qui l’entourent.

La conservation proprement dite

La pomme de terre est de par sa nature un produit idéal pour la conservation à long terme. Cependant, des méthodes de conservation non maîtrisées peuvent conduire à la détérioration du produit.

À quelle température conserver vos pommes de terre ?

Pour la conservation, il est recommandé de stocker les pommes de terre dans un environnement frais, sec, mais surtout aéré. La température du local de stockage doit être comprise entre 4 °C et 10 °C. Vous devez veiller à ce qu’il ne fasse pas trop chaud dans les lieux de stockage. S’il fait trop chaud, les pommes de terre auront tendance à se dessécher et à se friper. Vous pouvez aussi avoir plus de précisions et de conseils pour réussir la conservation de vos pommes de terre dans cet article du blog JB Bernard.   

Dans quel lieu conserver vos pommes de terre ?

Le lieu idéal pour conserver vos pommes de terre est soit une cave, soit un cellier à cause de la faible luminosité qui y règne. En effet, la lumière joue un rôle important pour la conservation des pommes de terre. S’il y a de la lumière, elles vont verdir et ne seront pas bonnes à la consommation. C’est pour cela que les pommes de terre doivent se conserver dans un local sombre.
Si vous ne disposez pas de grands espaces, vous pouvez mettre vos pommes de terre dans des sacs en toile de jute ou dans de petites caisses aérées par le dessous. L’idée est de ne pas faire de gros tas pour que l’air circule bien. Il vous faut régulièrement contrôler toutes les deux semaines l’état de vos pommes de terre.

Ce qu’il faut surtout éviter pour bien les conserver

Comme les pommes de terre contiennent beaucoup d’eau, il faut éviter de les conserver dans des sacs plastiques ou dans des contenants hermétiques. Elles risquent de dégager une humidité ambiante qui sera mauvaise pour leur conservation. Par ailleurs, la congélation des pommes de terre est également à proscrire pour une conservation de longue durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *