Tout savoir sur le grinder

Le grinder constitue un accessoire de cuisine indispensable. Aussi connu sous les appellations de « broyeur », ou « moulin à herbes », le dispositif est constitué d’une boîte ainsi que de dents. Ces dernières servent alors à effriter les herbes aromatiques ou encore les épices ainsi que le sel et le poivre en vue de les transformer en poudre ou en fines particules. Les dents du grinder sont ultra tranchantes et coupantes. Ils disposent généralement d’un réservoir rond, triangulaire ou carré pour accueillir la poudre obtenue. Il existe plusieurs types de grinders selon les besoins et les moyens. Voici justement tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Le moulin à herbes aromatiques

Le moulin à herbes aromatiques est pratique en cuisine. Il permet de ciseler les herbes aromatiques de manière efficace et rapide. Pour ce faire, il suffit de placer vos produits aromatiques à l’intérieur du grinder et de tourner comme avec un moulin à poivre. Les lames coupantes et tranchantes du dispositif se chargent alors de ciseler les herbes aromatiques. Un grinder de qualité dispose de lames en inox.

Avec le rythme de vie effréné actuel où le temps est précieux, l’usage du moulin à herbes aromatiques permet d’apporter la touche finale à votre recette élaborée de potage, de viande ou autres. En plus, l’usage d’herbes fraîches donne une autre dimension aux plats au lieu d’opter pour des herbes séchées et industrielles.

Le moulin à sel et le moulin à poivre

Le sel et le poivre peuvent aussi servir d’élément à moudre à l’aide d’un grinder. C’est particulièrement pratique pour assaisonner les plats en un seul tour de main. Que ce soit pendant la préparation des recettes en cuisine ou au moment de les servir, mais aussi pendant la dégustation, l’usage du moulin à poivre et du moulin à sel permet d’obtenir un goût plus frais et plus prononcé des condiments.

Toutefois, il faut préciser que les mécanismes en métal sont à éviter pour moudre le sel au risque qu’ils rouillent à cause du mélange humidité/sel. Les modèles mécaniques sont à privilégier plus que les modèles électriques pour leur solidité. Aujourd’hui, il existe aussi des modèles qui combinent à la fois le sel et le poivre. Ainsi, il n’y a plus besoin d’acheter deux moulins différents pour ces deux assaisonnements indispensables en cuisine.

Le moulin à épices

Un grinder peut aussi servir de moulin à épices. Il existe même des modèles dédiés à une épice spécifique comme le moulin à muscade par exemple. Les modèles mécaniques nécessitent un nettoyage à l’eau chaude savonneuse, mais il est indispensable de bien les sécher avant de pouvoir les utiliser à nouveau. Pour un meilleur nettoyage, il est également conseillé de broyer du gros sel qui servira à éliminer les restes d’épices. Les broyeurs en céramique sont les plus solides et les plus aiguisés.

Généralement, une vis permet de régler la finesse de la mouture selon les besoins. Les modèles électriques disposent de lames en acier inoxydable et permettent plusieurs choix de moutures. Ces appareils électriques qui servent à la base à moudre les épices peuvent même broyer des noix.

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *