Comment se former à être traiteur ?

Suivre un apprentissage pour devenir traiteur est incontournable pour être un as dans le milieu professionnel. Spécialisé dans la préparation de plats à emporter ou préparés pour être consommés chez soi, il peut être traiteur du quotidien ou traiteur sur mesure dans l’évènementiel.

Quelles sont les formations et quel diplôme pour devenir traiteur ?

Comme la plupart des métiers de bouche et de l’alimentaire, pour être traiteur, vous devez soit avoir un cap, soit un BEP ou éventuellement un bac pro. Aussi, vous pouvez déjà avoir une expérience professionnelle dans le secteur de l’hôtellerie restauration, et effectuer un perfectionnement lors d’un stage en entreprise ou hôtellerie. L’expérience compte beaucoup dans ce domaine, après, vous pouvez toujours, après le bac, prendre un CAP Cuisine. C’est un diplôme de l’éducation nationale qui atteste des connaissances culinaires du traiteur. Se renseigner ici pour une formation professionnelle !

Le métier de traiteur à proprement parler

Le traiteur peut avoir une entreprise artisanale ou peut rester en solitaire en créant une entreprise individuelle ou unipersonnelle. Il s’agit d’un cuisinier du quotidien, qui peut préparer des mets culinaires semi-élaborés ou des plats cuisinés prêts à être envoyés chez les charcutiers traiteurs. Il peut aussi s’agir d’un cuisinier de l’évènementiel, ayant une qualification professionnelle précise et organisant des banquets ou des buffets lors d’évènements privés ou de manifestations publiques.

Devenir traiteur requiert une excellente maîtrise des techniques culinaires et un savoir-faire, que l’on peut assimiler dans un centre de formation ou par le biais de certifications professionnelles. Un bon traiteur se doit de proposer un large choix de préparations à ses invités : de la pâtisserie, des apéritifs salés et sucrés, des plats chauds ou froids, des produits de charcuterie… Il doit constamment faire preuve de créativité.

Les qualités du traiteur

Un bon traiteur sait être à l’écoute du client afin de mettre en place une cuisine sur-mesure. Comme il est chargé du bon déroulement de l’évènement, il doit donc faire preuve d’organisation et de préparation. Son travail commence en amont dès le choix des produits alimentaires et l’évaluation des quantités. Il va organiser le buffet et le service et il sait s’adapter à toutes les situations.

Il doit pouvoir proposer des produits frais à sa clientèle et surtout se conformer à ses exigences : avoir un buffet de viande avec du pâté de campagne, de la viande de porc, des jambons… Proposer des produits du terroir… Devoir organiser un buffet de fruits de mer ou à base de produits de luxe comme du caviar, du homard, du foie gras…

Le traiteur peut aussi s’intéresser au dressage des plats, des entrées chaudes ou froides et offrira à ses clients un dressage raffiné pour que le plaisir de la dégustation soit au rendez-vous. Il doit être à l’aise en public et doit pouvoir rester discret pour que ses clients puissent profiter de leur évènement. Une formation en entreprise peut être un plus. Pourquoi ? Car le traiteur doit savoir réaliser un devis, gérer les stocks, ou facturer une prestation.

Où peut-on exercer le métier de traiteur ?

Se former à être traiteur est facile. De multiples possibilités d’emploi sont ainsi disponibles pour les jeunes diplômés désirant être traiteur : devenir un artisan charcutier ; être un traiteur organisateur de réception ; un employé en grande surface ou dans l’industrie agro-alimentaire.

Ayant une place de choix dans l’artisanat, le traiteur peut avoir différentes cordes à son arc : pâtissier, charcutier, décorateur/traiteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *