Cuisiner avec le rhum

La cuisine et le rhum, c’est une grande histoire d’amour qui a commencé il y a fort longtemps. À une époque où le rhum n’était pas encore perçu comme un alcool de qualité pour être dégusté seul ou en cocktail, il était surtout recherché pour ses qualités aromatiques que la gastronomie exige chaque repas. Pour trouver cette harmonie parfaite entre vos plats et vos rhums, il faudra résoudre les accords de complémentarité, d’opposition ou de ton sur ton. Si dans les îles des Caraïbes, il a toujours été consommé pur ou intégré à la gastronomie créole à travers des punchs et des planteurs, il est, en Europe, confronté à la concurrence des différents whiskys Britannique et les alcools à base de raisin en France, comme le vin et le cognac. Ainsi, l’utilisation du rhum dans la gastronomie française a très souvent été limité à quelques recettes de desserts comme du baba au rhum, du classique grog hivernal, des entremets ou pour parfumer crêpes lors de la Chandeleur. Et pourtant, rien de plus facile et dépaysant que de cuisiner quotidiennement au rhum, car de l’entrée jusqu’au dessert, il peut trouver toute sa place dans votre cuisine. Que vous habitiez dans les Caraïbes, en Europe ou ailleurs, c’est bien une cuisine teintée de soleil et d’évasion tropicale que vous pouvez découvrir et concocter avec le meilleur rhum à votre disposition.

Quel rhum choisir pour mes recettes ?

Tous les types de rhum comme le rhum blanc, rhum ambré, rhum vieux, rhum épicé, rhum hors d’âge, peuvent trouver une place en cuisine en fonction, généralement, de leurs caractéristiques aromatiques propres. Le rhum blanc par exemple sera choisi pour son caractère plutôt frais et ses notes d’agrumes. Le rhum ambré pour ses subtiles notes vanillées, le rhum vieux pour son côté plus boisé et épicés, le rhum spiced ou épicé pour ses notes chaudes généralement très marquées et le rhum hors d’âge à utiliser plus délicatement tant la puissance de ses arômes sont puissant en bouche.

Comment l’utiliser mon rhum dans la cuisine ?

Les accords avec les rhums agricoles française sont le plus simple, cette la sécheresse gustative que le rhum provoque dans la bouche qui donnera un mariage parfait pour tous les desserts et les plats salés, notamment les plats en sauces. Comme pour le vin blanc, le rhum blanc raffole des produits de la mer, les fruits de mer, le poisson en tartare et le caviar. Pour les plus gourmands, vous pouvez même mettre quelques gouttes sur les huîtres. Le rhum de tradition espagnol est beaucoup plus riches et corpulents qui se marient en générale très bien avec les fromages dure, les fruits confies, les raisins secs, le foie gras, les viandes sèches ou en sauce rendant l’assiette bien moelleuse et douce. Le rhum de tradition britannique ajoute un supplément de puissance dans vos desserts à base de fruits ou dans un simple dessert à base de biscuit, un cake, une tarte caramélisés, des crêpes ou des gaufres ou l’accord sont extraordinaires. Bientôt le rhum quittera de plus en plus souvent le bar, pour se faire une petite place dans votre paysage culinaire ordinaire et y glisser quelques rayons de soleil dans votre assiette.

Salade Caraïbe au poulet boucané et vinaigrette au rhum

pour 4 personnes – Préparation : 20 min

Découvrez cette salade fabuleuse des Caraïbes, simple à faire et évolutif selon vos goûts.

Méconnus en Europe, cette recette utilise le fumage de la viande « boucané », mais vous pouvez mettre de la viande de poulet classique.

Pour la salade :

4 filets de poulet boucané (fumé) – 1 Salade – 6 petites tomates cerises – 3 petits concombre – 2 avocats – 1 citron vert – 1 boîte de mais (125 g) – 1 boîte de haricots rouges (125 g) – coriandre.

Préparez la salade :

Pelez les avocats, puis coupez-les en dés assez fin. 

Mettez-les dans un grand saladier et arrosez les du jus du citron vert. 

Ajoutez les tomates et les concombres coupés en dés ainsi que le mais et les haricots rouges égouttés. 

Ajoutez la laitue émincée. 

Mélangez délicatement.

Pour la vinaigrette au rhum :

1 c. à café de piment – 4 c. à café de vinaigre balsamique – 4 c. à café de rhum vieux – 8 c. à soupe d’huile de colza – sel et poivre

Préparez la vinaigrette :

Mettez le piment dans un bol. 

Ajoutez le vinaigre le rhum, du sel et du poivre. 

Fouettez et versez l’huile progressivement sans cesser de fouetter jusqu’à obtenir une émulsion.

Pour le dressage, mettez un peu de salade dans chaque assiette.

Répartissez les filet de poulet émincés par-dessus la salade.

Arrosez-les de vinaigrette et décorez de quelques brins de coriandre.

Bon appétit 

Articles susceptibles de vous plaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.