Vous êtes un grand amateur de gastronomie ? Vous avez prévu de découvrir et de parcourir le monde pour découvrir différentes saveurs ? Vous êtes un adepte de la cuisine asiatique ? Vous êtes en quête de nouvelles saveurs et de nouvelles expériences gustatives pour ravir vos papilles ? Pourquoi ne pas opter pour un voyage au Japon ?

Ce pays insulaire d’Asie de l’Est vous offrira un séjour gastronomique unique. Contrairement aux idées reçues, la cuisine nippone ne se limite pas juste aux makis ou aux sushis. En effet, le pays du Soleil Levant possède d’autres spécialités valant largement le détour et qui feront le bonheur des amateurs de cuisine. Voici quelques mets à ne pas rater lors de votre séjour au Japon.

Séjour au Japon : déguster le takoyaki

Du fait de ses délicieuses saveurs et de son caractère sain, la cuisine japonaise a de quoi satisfaire les plus exigeants. Lors de votre voyage au Japon, vous vous apercevrez vite l’importante place de la cuisine pour les japonais. En effet, la cuisine constitue un véritable art. Une des spécialités à ne pas rater lors de votre séjour est le takoyaki.

Il s’agit d’un mets qui est préparé avec des boulettes de pâte et qui contient des morceaux de poulpes. Ces morceaux sont généralement assaisonnés avec des épices et du gingembre avant d’être cuits avec la pâte en moules comme des gaufres. Ils sont ensuite parsemés de sauce, de poudre d’algues vertes et de bonite séchée et râpée. Les takoyaki sont généralement vendus dans une barquette par 6 ou par 10.

 

Le rāmen : un incontournable

Même si le rāmen est un plat d’origine chinoise, il est très répandu au Japon. En effet, c’est l’un des plats les plus populaires et les moins chers du pays. Consistant et délicieux, il se déguste autant le midi que le soir. Il s’agit d’une soupe qui est préparée avec des nouilles de blé chinoises, d’un bouillon de soupe, des tranches de porc et des légumes.

Le fugu

Pour les passionnés de la cuisine japonaise et les gourmets en quête de sensations fortes, le fugu est une expérience à ne surtout pas manquer. Il se déguste généralement en sashimi : sa chair est coupée en fine tranche et se mange crue. Le fugu est également surnommé « poisson-lune ».

Il est à noter qu’il renferme la tétrodoxine qui est un poison mortel. Il est donc conseillé, si vous décidez d’en goûter lors de votre voyage au Japon, de bien veiller à choisir parmi les restaurants spécialisés. Les chefs dans ces derniers sont généralement des spécialistes qui ont été formés durant des années. Si le fugu est bien préparé, vous apprécierez sa chair sucrée sans aucun risque.

Voyage au Japon : à la découverte de la gastronomie nippone
Notez cet article