Si vous vous rendez en Franche-Comté, c’est tant pour ses paysages à couper le souffle que pour sa gastronomie très riche. Les spécialités de la région sont si nombreuses que vous trouverez forcément quelque chose pour satisfaire votre appétit et votre gourmandise. Pour en découvrir toutes les subtilités, n’hésitez pas à profiter de la cuisine d’un agréable restaurant dans le Doubs.

La croûte aux morilles et au vin jaune : un classique de la cuisine franc-comtoise

Rien ne vaut des ingrédients de qualité, une recette simple et les bons amis pour un moment convivial avec ce plat. Vous n’aurez pas besoin de grand-chose pour enchanter vos papilles et celles de vos convives.

Les morilles sont des champignons qui se trouvent très facilement tout au long du printemps dans les forêts franc-comtoises. Pour en obtenir des fraîches, c’est le meilleur moment. C’est aussi à cette période que la croûte aux morilles est la plus appréciée, même si ce plat réchauffe tant les cœurs que les corps en hiver également, surtout s’il s’accompagne de la bonne bouteille de vin du Jura.

Tout ce dont vous aurez besoin pour en réaliser, c’est des morilles (fraîches ou séchées), une sauce à la crème et au vin jaune, ainsi qu’un bon pain grillé. Rien de plus simple et difficile de trouver quelque chose de plus savoureux ! Les amoureux des champignons et des morilles se régaleront à coup sûr.

Une recette moins connu mais tout aussi savoureuse : la pôchouse

Si vous avez déjà entendu parler de ce plat, c’est que vous êtes un connaisseur… Ou un amoureux des poissons de rivière. Cette recette provient de la moitié du XVIIème siècle et comporte les poissons typiques de la région. La confrérie des chevaliers de la Pôchouse, à Verdun Sur le Doubs, perpétue la tradition depuis plusieurs décennies.

Ainsi, il se compose de deux poissons à chair maigre : généralement le brochet et la perche. Certaines variantes peuvent impacter le choix de ces deux poissons. Ensuite, le cuisinier prépare également deux poissons à chair grasse, soit l’anguille et la tanche. Cependant, il est de plus en plus difficile de pêcher l’anguille… Ainsi, dégustez une pôchouse originale avec ces quatre poissons n’est pas chose aisée. Les différents poissons sont cuits dans une sauce au vin blanc, ou certaines variantes au vin jaune dans le Doubs. Le plus souvent, elle sera accompagnée de pommes de terre à l’eau ou rissolées, de lardons et de croutons grillés, et d’un vin blanc plutôt sec.

Croûtes aux morilles et pôchouse : symboles de la gastronomie franc-comtoise
Notez cet article