Les bonnes raisons pour manger du fromage

Le fromage est souvent perçu comme pêché mignon : un produit plutôt calorique et addictif que l’on consomme sous toutes les formes. En fondue, râpée, en tranche, en cube, dans une salade ou en apéro…

Les possibilités sont multiples. C’est en général l’un des premiers produits à bannir dans un régime. Hors tous les fromages ne sont pas ci caloriques que ça : si on sait bien choisir son morceau, le fromage convient même aux régimes hypocaloriques.

De plus, le fromage présente bien d’autres atouts qui sont très bénéfiques pour la santé.

Prévenir certaines maladies

Les fromages peuvent, en effet, prévenir de certaines maladies s’il reste maigre et pauvre en graisse. Le fromage comporte des vitamines A, B2 et B12 ainsi que des minéraux dont le phosphore et le calcium. Ainsi, il pourrait faire évoluer la santé des os et prévenir l’ostéoporose.

Une consommation adéquate de calcium est reliée à une meilleure santé des os. Les fractures se font donc plus rares, car la solidité de l’os est plus forte que chez les personnes ne consomment pas de calcium ou très peu. En revanche, le fromage ne constitue pas une source optimale afin d’absorber le calcium. Pour avoir un résultat adéquat, il faut consommer le calcium avec de la vitamine D, or le fromage ne dispose pas de cette vitamine.

Des études ont démontré que la consommation de fromage influence le taux de cholestérol sanguin et cela permet donc de prévenir des maladies cardiovasculaires. On note également que le calcium et les bactéries lactiques du fromage sont des principaux actifs pour luter contre les infarctus du myocarde. Évidemment le fromage doit rester pauvre en matières grasses étant donné que celles-ci augmentent le cholestérol sanguin.

La consommation de fromage prévient aussi de la carie dentaire. Les minéraux du fromage empêcheraient la déminéralisation des dents.

Sachez que vous pourrez vous procurer du fromage de qualité supérieure dans une fromagerie en ligne. De nombreuses variétés de fromages vous seront proposées.

Le fromage au menu

Le fromage étant donc riche en calcium et protéines également peut en effet être consommé lors d’un régime hypocalorique. En revanche, il faut faire attention à la quantité de matières grasses présentes dans le fromage : les fromages maigres ou fromages blancs (entre 0 et 20 % de matière grasse) seront les bienvenus durant le régime. De temps en temps, on peut se faire plaisir avec un fromage plus consistant, mais il ne faut surtout pas en abuser.

Par ailleurs, supprimer complètement le fromage dans son régime alimentaire apporterait un déséquilibre et donc des carences. Le fromage peut être associé à des morceaux de fruits et des cerneaux de noix afin de constituer un excellent en-cas.

Frais, demi-ferme ou ferme, le fromage rehausse le goût des salades et plats cuits. Parmi les fromages les moins caloriques, on retrouve la cancoillotte, le babybel, le mozzarella, le feta, le chamois d’or, le camembert ou encore le chèvre frais. Il suffit d’en consommer une tranche de temps à autre pour ne pas faire exploser son compteur de calories.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *