Aujourd’hui, c’est l’appellation AOC Haut-médoc qui est à l’honneur. Elle se décompense ensuite en appellations communales : le Saint-Julien, Moulis, Listrac, Margaux, Pauillac et Saint-Estèphe. Ces vins rouges sont d’excellents vins de garde. Voici de quoi en apprendre plus sur ce vin d’exception.

Un vin méconnu, mais un grand produit

Bien que l’appellation ne soit pas très connue ou que très peu représentée dans le domaine de la gastronomie, les connaisseurs apprécient grandement le vin du Haut-médoc. Certaines bouteilles sont à préserver pendant de nombreuses années afin de pouvoir le déguster. Jeune, ce vin dispose d’une très forte concentration en tanin… Une fois bien maturé, ils se caractérisent par des notes de fruits très puissants, une excellente garde et un beau velouté. Selon le millésime, certaines bouteilles auront un ton éclatant et un caractère très racé.

Que manger avec une bouteille de Haut-médoc ?

Voici quelques recettes qui s’accorderont parfaitement avec une bouteille de ce genre… N’oubliez pas de bien vous renseigner sur le millésime avant de choisir votre plat. N’hésitez pas à vous laisser tenter par :

  • Un canard rôti au miel : bien caramélisé, l’aspect sucré et confit du canard fonctionne particulièrement bien avec le Haut-médoc. Si vous n’êtes pas trop adepte du canard au miel, un simple rôti classique fera aussi l’affaire… Même si le caractère racé du vin s’accorde bien avec des notes sucrées.
  • Une simple entrecôte grillée : au barbecue, vous apporterez le côté fumé indispensable afin de savourer une bonne viande. Un millésime bien puissant s’accordera idéalement avec ce dernier. Vous pouvez aussi opter pour une sauce aux champignons, pour contrebalancer le tout et équilibrer votre repas.
  • En entrée, avec du foie gras : le foie gras d’oie ou celui de canard vous permettra de profiter d’un apéritif ou d’une entrée de grande classe. Vous avez deux options : le déguster froid, avec un bon pain de campagne ou un pain aux maïs ou alors cuit avec une petite compotée d’échalotes. Ici, un vin très fruité est idéal ! Il donne de la légèreté à votre entrée.
  • En dessert, avec un fromage équilibré : si vous êtes un adepte du comté, laissez-vous tenter par un vin aux fruits éclatants. Avec du pain grillé aux céréales, vous pourrez pleinement profiter des saveurs de ce fromage d’exception. Préférez un comté bien maturé à la place d’une version trop jeune. Vous pouvez aussi choisir un fromage plus puissant, comme un bri aux orties ou bon roquefort. Un véritable œnologue saura vous donner plus d’informations là-dessus.
A la découverte du Haut-médoc
Notez cet article