Route des vins : les vins primeurs

Vous êtes passionné par les vins, leurs cépages et leurs arômes ? Découvrez les vins primeurs. Qu’est-ce que c’est ? Quels sont les avantages d’un tel vin ? Et comment le choisir ?

Qu’est-ce qu’un vin primeur ?

Premiers vins à être produits, les vins primeurs sont généralement commercialisés dans les 2 mois qui suivent leur traitement. Concept lancé par les négociants bordelais, certains appellent ce premier vin de l’année « vin nouveau » ou encore « vin jeune ».

Les vins primeurs comptent aussi parmi les vins les plus répandus et les plus consommés comme le Beaujolais Nouveau par exemple. Faciles à produire, ils bénéficient également d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) comme leur grande sœur : le vin de garde.

Blanc, rosé ou rouge, les vins primeurs nécessitent tous une rapide macération d’une durée de 3h. Ils sont ensuite saupoudrés d’acide semi-carbonique. Une technique qui permet de faire ressortir un bel arôme de fruit rouge en bouche, accompagné d’une délicieuse fraîcheur.

Ne nécessitant pas de stockage, les vins primeurs permettent aux producteurs comme Jean Merlaut de proposer une variété de breuvages pour tous les palais.

Quelles que soient vos préférences, pour être passionné de vin il faut également avoir des papilles délicates. N’hésitez pas à en consommer plusieurs pour comparer ensuite vos remarques avec les critiques faites durant la dégustation des vins primeurs.

Route des vins : les vins primeurs

Les avantages de choisir des vins primeurs

En barrique ou mis en bouteille, acheter un vin primeur d’un grand domaine permet aux particuliers et aux revendeurs de profiter d’une décote sur un vin confidentiel avant que celui-ci soit commercialisé.

Ce type de vente permet aussi aux domaines de disposer de trésorerie pour la mise en bouteille des vins deux ans après la vente des vins primeurs aux négociants. Aujourd’hui néanmoins, on assiste désormais à un prix de vente des vins primeurs presque identique à celui d’un vin classique. C’est aujourd’hui au tour des vieux millésimes de profiter de ce système, d’autant plus que ce type de vins n’a jamais été ouvert et qu’il est prêt à boire.

Les vins primeurs font également l’objet d’importantes dégustations qui vont par la suite déterminer le prix de vente à leur sortie. Et pour les chanceux ayant acheté leurs vins primeurs en décote, c’est une grosse économie assurée.

Comment faire pour choisir le bon vin primeur ?

Le premier indice est de suivre les critiques internationaux lors des dégustations de primeurs. Ils permettent de se faire une idée sur le prix de sortie.

Si la qualité gustative est très importante, un vin primeur jugé positivement par les critiques peut se promettre à devenir un grand millésime. Il devra alors ensuite être gardé aussi longtemps que nécessaire jusqu’à devenir un vin recherché.

On retrouve par exemple le grand cru Bordeaux; primeur et le Beaujolais, qui présentent tous deux des arômes exceptionnels qui continuent depuis des années à en faire des vins d’exception, qui s’exportent partout dans le monde.

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *